Le parc de la Garamba a reçu la visite du commandement du CorPPn

Monsieur le directeur général haranguant les membres du CorPPN

Le directeur général de l’ICCN et le Général Major AGURU Mamba ont pris part, ce vendredi 8 novembre 2019, au quartier général du Parc de la Garamba, à la parade du CorPPn. Etaient également présents le commandant Bernard KISUKI et le directeur technique de l’ICCN, M. Jeff MAPILANGA.

 

Dans le cadre de la sécurisation des parcs nationaux et réserves naturelles, le décret du 15 juin 2015 a été publié au journal officiel. Il portait création de ce corps pour la protection des parcs nationaux et réserves naturelles apparentées (CorPPN), une structure paramilitaire dont la mission est d’assurer la protection de la faune, de la flore et des écosystèmes dans les parcs nationaux et réserves naturelles apparentées, notamment par la lute contre le braconnage, la lutte contre les bandes armées sévissant dans les aires protégées et toute autre criminalité sur les espèces sauvages.

Le CorPPN dépends à la fois du ministère de la défense pour la formation et la fourniture des équipements de combats, du ministère de la conservation de la nature pour le budget et les finances ainsi que le ministère du tourisme pour la formation sur la préservation des aspects touristiques. Les détachements de protection sont implantés dans les parcs de Garamba, Virunga, Salonga, Kahuzi-Biega, Maiko, Kundelungu, Upemba, Lomami ainsi que dans la réserve des faunes à okapis d’Epulu.

On doit noter également que tout détachement de la Police nationale ou des Forces Armées (FARDC) qui interviennent sur réquisition dans les parcs et réserves apparentées, passent aux ordres du commandant du détachement du CorPPN. Ce cordps est dirigé aujourd’hui par un général major des Forces Armées sous les ordres du directeur général de l’ICCN.  L’état-major du CorPPN chapeaute quatre services, à savoir le centre de formation, le service technique, le service logistique ainsi que le détachement de protection.

C’est un détachement de protection qui a, par exemple en août 2019, arrêté les bandits armés dans le parc de Kahuzi-Biega.

L’équipe dirigeante du CorPPN s’est retrouvé au parc de Garamba, dans la province du Bas-Uele pour réconforter les troupes confrontées régulièrement aux braconniers nationaux comme étrangers. Cette aire est

plus que jamais menacée par le braconnage de grande échelle qui est notamment à la base de la disparition du rhinocéros blancs, endémique de la région.

 

 

Monsieur Cosma WILUNGULA a tenu a remercier tous les écogardes, la direction du parc ainsi que les militaires qui y sont affectés pour leur bravoure et la qualité de leur travail. Il leur a assuré de leur soutien.