Augmentation effective des gorilles de montagne dans les massifs de Virunga

Kinshasa 17 Nov. (Dépêche ACP).- L’effectif des gorilles des montagnes qui était estimé à environ 680 espèces en 2008 est aujourd’hui passé à plus de 1 000 espèces en ce jour, relève le rapport de l’Union internationale pour la Conservation de la nature

Famille de gorilles de montagne. ©WWF
(UICN).

Cette augmentation des gorilles des montagnes dans le Virunga, en République Démocratique du Congo, est hors danger d’extinction, car les patrouilles anti-braconnage ainsi que des interventions vétérinaires veillent à la protection de cette espèce animale vivant dans les zones menacées par des rebelles et épidémie à virus, indique ce rapport.

Selon la même source, « la croissance du nombre des gorilles a été confirmée par des méthodes de comptage coordonnées et améliorées ; l’habitat des gorilles de montagne est limité à des aires protégées couvrant environ 792 kilomètres carrés dans deux régions de la RDC, du Rwanda et de l’Ouganda : les massifs de Virunga et la région de Bwindi-Sarambwe »

Sans tenir compte des menaces de braconnage, la dégradation d’habitat et les conflits armés, le parc national de Virunga avait jadis enregistré une croissance dépassée de 1 000 espèces en mai dernier. Il a donc noté une augmentation de 26% du nombre de gorilles sur une période de six ans, soit 3,8% de taux de croissance annuelle.

Le Dr Liz Williamson du groupe de spécialistes des primates de la commission de la sauvegarde des espèces (CSE) de l’UICN a déclaré : « Bien que l’augmentation des effectifs des gorilles de montagne soit une fantastique nouvelle, la sous espèces est en danger et les efforts de conservation doivent continuer. ACP/ Zng/Nig/May