Importante réunion préparatoire des experts avant celle des Ministres des États membres de la CEEAC

Logo de la CEEAC

Sur invitation du Secrétariat général de la CEEAC, il s’est tenu par visioconférence, les 15 et 16 juillet 2020, la réunion des Experts en prélude à la réunion conjointe des Ministres en charge des Forêts, de l’Environnement et de la Planification des Etats membres de la CEEAC sur la concertation pour l’affectation d’une partie des allocations concessionnelles du FAD-15 et des autres guichets au financement de la 2ème phase du Programme d’Appui à la Conservation des Écosystèmes du Bassin du Congo (PACEBCo-2). Cette réunion a été organisée en collaboration avec le Ministère en charge des Forêts de la République Gabonaise et la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC).

L’objectif principal de la réunion était de statuer sur les modalités d’affectation d’une partie des allocations concessionnelles du Fonds Africain de Développement quinzième cycle (FAD-15) et des autres guichets des Etats membres de la CEEAC au financement du PACEBCo-2. Plus spécifiquement, il a été question de :

  • Présenter les investissements réalisés dans la sous-région et dans chaque pays bénéficiaire dans le cadre de la 1ère phase du PACEBCo et de l’importance de la valorisation des acquis de ce programme ;
  • Présenter les informations clés de la 2ème phase du PACEBCo ;
  • Montrer les avantages de l’accompagnement des Etats par la CEEAC et la COMIFAC dans la mise en œuvre des initiatives de conservation et de gestion durable des écosystèmes en général et dans la capitalisation des acquis du PACEBCo en particulier ;
  • Montrer les avantages de l’accompagnement des Etats par la CEEAC et
  • Échanger sur le mécanisme de financement du PACEBCo-2 et sur les montants à prélever sur les allocations concessionnelles du FAD-15 et des autres guichets des pays bénéficiaires.

Les experts des Etats membres de la CEEAC suivants ont participé aux travaux techniques : Angola, Cameroun, Centrafrique, Congo, RDC, Guinée Equatoriale, Gabon et Rwanda.

Y ont également pris part, les Experts du Secrétariat général de la CEEAC, de la COMIFAC et de la BAD. Les travaux ont été structurés autour de trois sessions : la cérémonie d’ouverture, les présentations et échanges, et la cérémonie de clôture.

Les travaux ont été structurés autour de trois sessions : la cérémonie d’ouverture, les présentations et échanges, et la cérémonie de clôture.

Le communiqué final, signé par Monsieur Severin MAYOUNOU, Ministre Délégué de la République du Gabon, peut être téléchargé ici Logo de téléchargement pdf

Vous pouvez également télécharger le rapport des travaux des experts, présenté par Monsieur Styve SEMBI TONDA, conseiller diplomatique au Ministère gabonais en charge des forêts

Pour rappel, le traité de la création de la CEEAC (Communauté économique des États de l’Afrique centrale) a été signée à Libreville, au Gabon le 18 octobre 1983. Il est entré en vigueur en décembre de l’année suivante. Il vise le développement économique, social et culturel de l’Afrique en vue des la création des structures régionales pouvant progressivement aboutir à un marché commun.

La CEEAC est composée ds pays suivants : l’Angola, le Burundi, le Cameroun, le Gabon, la Guinée Équatoriale, la République du Congo, la République Démocratique du Congo, la République Centrafricaine, le Rwanda, le Tchad et Sao Tomé-et-Principe.